THE SCIENCE OF GRINDING. Le critère pour précision et bons économiquement Le critère pour précision et bons économiquement THE SCIENCE OF GRINDING. THE SCIENCE OF GRINDING. Le critère pour précision et bons économiquement

THE SCIENCE OF GRINDING. Le critère pour précision et bons économiquement Le critère pour précision et bons économiquement THE SCIENCE OF GRINDING. THE SCIENCE OF GRINDING. Le critère pour précision et bons économiquement

PERFORMANCE D’USINAGE ÉLEVÉE ET BONNE PERFORMANCE DE RECTIFICATION

Pour les outils de rectification à liant électrolytique, les grains d’abrasif sont recouverts d’une couche de liant (généralement, du nickel) par un procédé électrolytique et liés au corps de meule. Le liant électrolytique habituellement déposé en couche fine présente des grains en saillie solidement ancrés qui garantissent une performance d’usinage élevée et une bonne performance de rectification.

Les outils de rectification à liant électrolytique permettent de fabriquer des meules à profiler extrêmement précises. Nous fabriquons les montures nécessaires selon les dessins des clients. Les montures des meules à liant électrolytiques peuvent être regarnies plusieurs fois.

Les principaux domaines d’application sont représentés par la rectification des matériaux suivants : carbure, céramique pré-frittée, ferrites, charbons pour électrodes, graphite, plastiques thermodurcissables et plastiques renforcés fibres tels que le CFK et le GFK pour les travaux d’ébauche, de finition et de polissage en rectification à sec ou sous arrosage.

Les outils de rectification à liant électrolytique sont disponibles dans une plage de diamètres de 0,3 à 1 200 mm. La largeur disponible maximale qui dépend du diamètre s’élève jusqu’à 1 200 mm. Les tolérances typiques pour les outils à profiler entre 400 et 600 mm évoluent dans une plage de ± 0,02 mm. Sur demande, il est également possible de réaliser des tolérances jusqu’à ± 0,003.

Catalogue